La Fête de la Saint-Jean

Seurasaaren juhannuskokko. Photo: Teuvo Kanerva, 1970-1979, Museovirasto. Creative Commons.

Saint-Jean, et la ville est déserte. Tout le monde s’est mis à célébrer le solstice d’été dans les chalets dans l’archipel. Grand-père a disparu à picoler on ne sait où. Peut-être il se trouve «chez cette vieille fille de la Rue du Dragon» comme disait ma grand-mère.

Le soir commence et du coup elle a une idée : pourquoi pas faire du vélo jusqu’à l’île la plus proche où se déroule une soirée dansante de la Saint-Jean? Nous sommes tous les deux très enthousiasmés de cette idée.

Il y a déjà beaucoup de monde venu faire la fête à la plage de l’île. La mer est d’un vert foncé profond, bien que la nuit soit claire. La musique joue et les gens s’entassent à l’entrée du pavillon, où ma grand-mère est estampillée au poignet. Je reçois des instructions de ne pas me perdre dans la foule, puis elle se dirige vers la salle à danser. 

La salle est bondé de gens qui tournent dans tous les sens au rythme du tango, collés l’un à l’autre en couples. Tout le monde transpire. Le chanteur, un célèbre Roma, est entouré par beaucoup de jeunes spectatrices en jolies robes. 

Je sors pour prendre de l’air au pied des grands chênes. À côté, il y a un énorme rosier en fleurs au milieu duquel se trouve une petite cour secrète. Je m’y glisse avec prudence pour ne pas me faire heurter par les épines et j’y trouve un monsieur couché sur une madame. La madame me dit : va chez ta mère, vite !

Minuit déjà passé, nous conduisons le vélo de ma grand-mère à travers une longue allée de bouleaux pour retourner à la maison. Les oiseaux chantent comme le dernier jour du monde. Mes jambes s’engourdissent, mais je ne veux pas déranger grand-mère et ne dis rien, ça passera. Je suis déçu pour elle parce qu’elle n’a pas trouvé d’un nouveau mari dans le pavillon, ni d’un nouveau grand-père pour moi. En même temps, je suis content aussi: au moins elle avait la chance de danser, ce qu’elle aimait tant. En plus, demain elle pourra dire aux gens qu’elle aussi était sortie pour la fête de Saint-Jean comme tout le monde.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: